Chou Rouge. On n’aura pas fait chou blanc!


J’aime sa couleur, sa forme, et la façon qu’il a de crisser quand on le coupe.

La première fois que j’ai eu ce légume dans ma cuisine, j’ai eu un peu peur… dans ma grande naïveté, le chou rouge signifiait pour moi « crudité ». Sauf que là, ça aurait fait des saladiers entiers de cette crudité violette. J’ai vite découvert qu’on pouvait le cuire et qu’il rétrécissait même à la cuisson, un peu comme certains vêtements à la machine, certains me suivront très bien. Mais je m’égare.

J’ai finalement assez aisément trouvé un modus operandi pour achever le chou. Et le résultat était tellement convaincant que j’ai récidivé. Recette de base sur 750g, ici .

Potée de chou rouge

1 chou rouge – du beurre – 1 cuillère à soupe de farine, pas plus, et une de cumin – sel, poivre.

Coupez le chou en lanières d’1cm de large (notez au passage le bruit de crissement). Faire fondre le beurre dans une cocotte puis mettre le chou et remuez. Versez doucement la farine et le cumin. Salez, poivrez. Remuez. Couvrir la cocotte et laissez cuire à feu très doux, pendant 1h30 au moins, en remuant régulièrement. Pour ma part ça collait pas mal, j’ai du mettre de l’eau à plusieurs reprises. Une fois dans l’assiette, vous pouvez, si c’est nécessaire, lui donner un peu de tonus en rajoutant une petite pincée de cumin!

Pour accompagner ce chou, monsieur 750g suggère un rôti de porc (le chou c’est déjà pas très glamour mais alors le rôti de porc… n’en parlons pas). On imagine une table avec 3 générations autour et une ménagère en tablier qui apporte  l’énorme cocotte fumante en disant « iiinnnnntantion! » Yen a qui savent. Mais va pour le rôti de porc. Notez bien, cependant, que c’est le rôti de porc qui accompagne le chou et non l’inverse, comme on pourrait le croire.

Rôti de porc au four.

1 rôti de porc – 8 clous de girofle – sel, poivre.

Le mettre dans un plat et le piquer de clous de girofle (en faisant des petits trous au couteau, c’est plus facile). cuire une bonne heure (rôti de 600G).

Publicités

4 Commentaires

  1. Numide de Belfort

    Pour moi la ménagère aura une blouse bleue de l’usine, mais pas de tablier, hein?

    • Bien vu ptite Numide, c’est une blouse bleue et non un tablier! Et il ne s’agissait sans doute pas de chou rouge non plu. Voilà comment on refait l’histoire, ah la la…

  2. mer.. mir...breizh

    ha me voici ,une autre generation:c’etait le chou vert ,inn….tentionne!!!!
    mirbreizh

  3. Pingback: Le topinambour c’est top. | Ambroisie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :