Cheesecarrotcake pour les Smashing Pumpkins


J’avais quelques heures de voiture à faire toute seule et j’ai sélectionné quelques vieux CD pour le trajet. Une fois sur l’autoroute j’ai mis « Siamese Dream ». Les Smashing Pumpkins. Ce nom vous parle?

Je me souviens encore parfaitement du moment où j’ai entendu « bullet with butterfly wings » pour la première fois à la radio. Ca m’avait toute retournée. Je ne connaissais pas le nom du groupe mais je savais qu’il y avait quelque chose de très spécial qui se passait-là et je n’avais pas tort. Après cet épisode, ils étaient devenus ma religion.

.

.

Mais revenons à mon trajet en voiture… Alors j’ai mis ce cd et houla! Quel bruit mes amis!! Guitares super saturées qui me démangent les oreilles!! Je précise que même après mes années de culte voué aux Smashing Pumpkins, les guitares saturées ont encore longtemps fait littéralement partie de mon quotidien, alors quand j’ai constaté que cette saturation guitaristique était pénible à mes oreilles, je me suis dit que là, le coup de vieux était bien réel. Je suis une vieille aigrie alors? Pas encore sûr.  C’était pas insupportable mais bruyant quoi, pas très plaisant. Pour la défense des Smashing Pumkins (mais quel nom génial quand même!), il faut dire que mon autoradio n’est qu’un autoradio, que ma voiture est bruyante et que j’avais bien poussé le volume pour entendre un max de choses… de sorte qu’en fait je n’entendais pas grand-chose.

Donc me voilà sur l’autoroute à 115km/h (mémérisation, 2ème symptôme) et mes oreilles se réhabituent doucement au son agressif. Passée la surprise du bruit, je me sens très très contente.

Deuxième morceau, deuxième effet kiss cool: toujours la saturation et les gros riffs mais j’aime à nouveau. Je suis même étonnée de la qualité de la musique: elles sont bonnes ces citrouilles! Quinze ans après, je confirme: les Smashing Pumpkins, ça pète et en plus ça n’a pas vraiment vieilli.

Troisième morceau: je suis conquise, de nouveau. Heureusement que je suis à 115 sur la voie de droite car je suis paralysée par la musique, impossible de répondre à aucun autre stimulus.

Pause sur aire autoroute: sans le bruit de la voiture, c’est finalement « très propre » comme musique!! J’ai plus tard vérifié au casque… les citrouilles filent la chair de poule.

Ah que je me comprends! Je n’ai pas du tout honte d’avoir été fan hardcore de ce groupe! D’ailleurs, quand j’y pense, en étant fan d’un groupe qui s’appelle « éclater des citrouilles », je suis en parfaite cohérence avec moi-même. Je donc en ce jour déclare que j’adooooore toujours les Smashing Pumpkins et je sens que je vais passer de très bons moments à redécouvrir leur vieux albums et aussi découvrir leurs derniers albums. Je vais peut-être même bien coller quelques vieux posters et ressortir les t-shirt de fan (je plaisante, qu’on se rassure)…. Alors coup de vieux ou coup de jeune?

.

.

J’avais dit pas de cheesecake sur Ambroisie mais j’ai craqué… et en fait ce n’est pas la première fois. Mais cette belle re-découverte des Smashing Pumpkins valait bien un Cheesecake!! Le panier bio m’avait gâté avec des carottes…

Cheese-carrot-cake

Pour un moule de 20 cm de diamètre. Recette partiellement inspirée de l’étrange bouquin de Mary Crownover (300 pages et pas une photo), acheté à Chicago (ville hautement significative pour la petite histoire du billet du jour).

Pour la base: 2 sachets de biscuits thé et 60g de beurre fondu.

Pour la crème: 3 boîtes de Philadelphia – 100g de sucre – 3 c à soupe de fécule de pomme de terre – 2 c à café de cannelle – 4 oeufs – 80cl de jus d’orange – 2 carottes râpées – 1 c à café d’extrait de vanille.

Réduisez en miettes les biscuits et mixez-les avec le beurre. Pressez les miettes au fond d’un moule. Mettez au frais le temps de faire le reste.

Mêlez fromage, sucre, extrait de vanille, fécule et cannelle. Quand la crème est souple, ajoutez le jus d’orange puis les oeufs un par un, sans trop battre. Ajoutez ensuite la carotte (pas en entier bien-sûr, vous la râpez)(parenthèse aussi inutile que débile). Couvrez la paroi du moule avec du papier sulfurisé (faites-le adhérer à la paroi avec un peu de beurre). Cela évitera que le cheesecake se fende quand il se rétractera à la cuisson.Versez la crème sur le fond biscuité.

Cuire au four à 170° pendant 15 minutes puis descendez la température à 100° et cuire encore pendant 2h. (si vous voulez faire plus vite, alors 50 minutes à 160° ça marche aussi). A la fin de la cuisson la centre du gâteau n’est pas figé et c’est normal.  Laissez le cheesecake refroidir dans le four puis encore 24h au frigo.

Publicités

11 Commentaires

  1. Ah ma chère Ambroisie, quelle délectation de lire tes aventures (culinaires or not !), écrites de main de maître…A quand te lances-tu dans l’écriture tout court ??? Hi hi hi…
    Allez jte bise bien fort et à très bientôt !
    Et BAISSE LA RADIO !!! (mémérisation aussi ici…..héhé)

    CarO’

  2. Merci pour ce rappel des Smashing Pumpkins (que de bons souvenirs, mes tympans s’en souviennent encore !!!) et aussi de t’autoriser à nous faire encore du cheesecake !!!

  3. mirbreizh

    et alors ce CAKE cheese » pumpkin » mais àla carotte ,par rapport au citron ou au praliné?

    • Teeeeerrible! Un tout petit peu trop sucré à mon goût mais avec la cannelle et les morceaux de carottes c’est super. On croque plein de petits morceaux de carottes! J’ai adoré!

  4. Superbe ! Je note ! Bisous !

  5. lesrecettesdupanier

    Miam tu me fais envie là!
    Je cherchais justement une recette pour mes carottes…
    Et moi j’ai toujours (ou presque) la musique à fond quand je suis en voiture 😉

  6. Nostalgie et aventure… une réussite finale !

  7. Euh…oui mais alors…pourquoi pas un cake à la citrouille???(pasque c pas la saison tu vas me dire!!!)

    Tu trouvais ça bruyant les Smashing pumpkins???…Il faudrait que je te file un album de Rammstein alors…Tu vas mémériser dès le premier morceau!!!….Moi,j’ai adoré les Smashing de cette époque,…Radiohead,…et tout ces groupes métallo,…puis je suis passé à une période « j’écoute n’importe quoi! »…genre mauvaise musique électro!!!…et finalement,je suis revenu à mes anciens amours,….même en plus hard parfois!!!

    Sorry de ne plus être passée te saluer depuis tout ce temps cousine,…j’étais en vacances!!!

    Bises de la Belgique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :