Mini-tartelettes au chocolat noir pour la JND

Vendredi 1er juillet, devenu depuis Journée Nationale du Dessert:  une garden party en bonne compagnie se profilait pour la soirée et j’avais prévu de faire un gâteau, sans toutefois l’annoncer à mes hôtes. Beaucoup ont eu la même idée ce jour-là et la même manière de ne rien dire. Résultat: Il y avait BEAUCOUP de desserts: petits pots de crème framboise-menthe, gâteau à la fraise, mignardises, gâteau au chocolat, et ma contribution: de petites tartelettes chocolatées ou citronnées. Bien plus de sucré que de salé en somme. Génial, non?

Attitude monomaniaque de veille de journée du dessert…

Jeudi soir, j’étais encore en train de me demander quel gâteau j’allais faire… et plus les heures passaient, plus les possibilités de faire un gâteau « qui se prépare la veille » s’amenuisaient, plus je m’énervais à ne pas savoir que faire. En plus, n’étant pas chez moi mais chez ma mère, je n’avais pas mon cercle à pâtisserie, pas mes livres de cuisine et – là  je frise l’hystérie – pas non plus mon sac de chocolat Valrhona. Depuis que je pratique Valrhona je suis devenue encore plus dingue et refuse catégoriquement d’utiliser du chocolat de supermarché. Je suis donc allée chez le pâtissier du coin, juste avant la fermeture, lui acheter du chocolat digne de moi (je plaisaaaaaaaante). Mais, vers 20h,  même rassurée par la présence du bon chocolat et par la possibilité, encore, de faire un gâteau « la veille »,  je n’étais pas plus avancée quant au  choix du gâteau à faire et ne pensais qu’à cela.

Puis une clarté et une logique implacable m’ont saisie: demain c’est mon anniversaire: Je prends une année: ça fait beaucoup d’années: faisons beaucoup de gâteaux: faisons donc des tout petits gâteaux: on a un moule à mini-tartelettes! Faisons des mini-tartelettes! A quoi? Au chocolat. Et puis au citron aussi… comme ici. Lumineuse logique, n’est-ce pas?

Nous voilà donc arrêté sur deux recettes pas trop compliquées, pas « usine à gaz »., difficilement ratables. Lecteur, tu remarqueras que depuis que j’ai vieilli un coup,  j’utilise le pronom « nous » pour parler de moi. A quand la troisième personne? Ah pardon, on ne dit plus troisième personne mais « P3″… mais je m’égare.

Ces tartelettes au chocolat sont ainsi faites: comme base nous utilisons la fameuse pâte sucrée de Pierre Hermé et pour le chocolat, nous ferons une sorte de ganache, qui de toute façon sera bonne car Valrhona.


Petites tartelettes très chocolatées.

Pour 30 tartelettes.

Le fond de tarte: 250g de farine – 150 de beurre – 85 g de sucre glace – 30g de poudre d’amandes – une pincée de sel – moins d’une 1/2 cuiller à café d’extrait de vanille – 1 gros œuf à température ambiante.

La ganache chocolat: 100g de chocolat – 80g de crème épaisse.

Pour faire la pâte utilisez soit votre robot avec une lame en plastique ou, si vous n’avez pas la chance d’avoir un robot, votre petit poignet et une cuillère en bois.

Travaillez le beurre mou jusqu’à obtenir une pommade lisse. Ajoutez ensuite le sucre puis la poudre d’amande puis la vanille puis l’oeuf. Finissez par la farine et travailler légèrement jusqu’à ce que la pâte s’amalgame. Ne travaillez pas la pâte à outrance, travaillez-la même au minimum car elle perderait sa texture sableuse. Formez une boule puis placer au frais 4h minimum.

Quelques heures plus tard… Cuisson de la pâte:

Préchauffez le four à 180°. Etalez la pâte au rouleau, découpez des ronds de pâte selon la taille de vos moules. Un verre à l’envers (oh oh) est un parfait emporte-pièce. Foncez les moules puis déposez des pois-chiches secs, haricots rouges secs (magnifique couleur) ou choses équivalentes pour la cuisson à blanc. Pour les tartelettes je les mets directement sur la pâte… mais si vous êtes très méticuleux vous pouvez les placez sur du papier cuisson: amusez-vous à découpez des petite morceaux de papier sulfurisé que vous déposerez sur vos fonds de tarte piqués à la fourchette….

Placez au four 10 à 15 minutes: Quand les bords commencent à se colorer, arrêtez la cuisson. Enlevez les haricots rouges dès la sortie du four.

Préparez la ganache: Faites bouillir la crème puis laisser-la tiédir. Pendant ce temps mixez (ou hâchez à la main…) le chocolat assez finement. Mélangez la crème et le chocolat.  Mélangez bien puis versez de la ganache sur les tartelette. Conservez au frais.


NB: sur les photos le chocolat a une texture granuleuse. J’ai en effet voulu faire du zèle pour la ganache, zèle non indiqué dans la recette que je vous donne ici (genre ajouter un jaune d’oeuf ou je ne sais quoi dans le chocolat). Mais pas d’inquiétude, le recette ici donnée marche nickel… et vous aurez un chocolat magnifiquement lisse, comme moi la première fois que je l’ai faite.
 

Cela devient une manie, mais je ne peux résister devant le dicton du jour. On croirait un oracle de la pythie et je vous laisse trouver une interprétation. Dicton du 3 juillet:

Sainte-Geneviève ne sort point,
Si Saint-Marcel ne la rejoint 🙂

Publicités

7 Commentaires

  1. Chouettes ces tartelettes !

  2. C’est plus qu’un délice ! Bisous !

  3. mirbreizh

    je constate ,que ,
    ste je ne vis ève est sortie par le rose
    car ,rejoint par
    le marron de st marc(el)
    tres beau mariage !
    la mère veille

  4. Elles sont vraiment bien belles tes petites tartelettes!!! J’en veux 1 pour mon gouter hihi ^^

  5. A un moment,j’ai cru que t’avais fait une tarte aux haricots…C’est sûr que c’est vachement moins glamour que le valrhona!!!

    Je ne t’ai même pas souhaité un joyeux anniversaire du coup….J’espère que tu en as profité et que tu en profiteras encore ce week-end!!
    PS:Quand tu veux pour débarquer à ma porte avec ton tablier!!!

    Bises de la Belgique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :