Se raccrocher à l’été: aubergines, mozza, basilic, parmesan, au four

Attention, images, texte et recette pour public averti.

IMG_7516

On ne peut pas passer son année au soleil à manger des aubergines et du basilic. Ca ne sert à rien de chouiner. Cela dit, on ne peut pas non plus se forcer à ADORER les potées hivernales de carottes-navets-poireaux etc. Vous me suivez? D’où le titre qui peut paraître nostalgique: se raccrocher à l’été, mais qui ne l’est pas tant que ça. J’aurais pu mettre: profitez! le slogan devenu culte de feu ma chère grand-mère.

Encore quelques semaines et les légumes adorés disparaîtrons de chez Alex-le-maraîcher. Alors le mot d’ordre: profitez! Ensuite viendront les plaisirs de l’automne.

C’est ce joli blog-là, Food, Photography and France, qui m’a donné l’idée de la recette. Il s’agirait d’un plat traditionnel italien… ils sont forts en bouffe ces italiens. J’étais tombée sur ce poste le mois dernier et il y avait un feeling tellement bon dans l’article que  j’avais mis la recette dans ma pile de recettes à faire. Les recettes empilées, c’est comme les piles de bouquins à lire: leur tour finit (presque toujours) par arriver mais tant que le tour n’est pas venu leur sort reste incertain. Et y’a pas d’ordre établi. Parfois, tout comme il y a des livres malheureux, il y a les recettes malheureuses, qui ne seront jamais testées. On appelle cela les « recettes oubliées ». D’ailleurs c’est peut-être de là que viennent toutes ces « recettes de légumes oubliés », « recettes d’antan », « recettes de grand-mère »… que nenni, je vous les dis: des vieilles recettes qui avaient fini sous la pile, qu’on ressort et à qui on veut donner un peu de cachet! C’est tellement n’importe quoi ce que je raconte aujourd’hui que je vais peut-être bien effacer toutes ces âneries. Et puis non, tant pis. En fait, pour tout avouer, je voulais me mettre au travail ce matin (je devrais y être là, en ce moment) et mon cerveau très procrastinateur est encore à l’oeuvre: allez, écrit sur ton blog, des conneries, encore et encore, mais oui, c’est ça… tout ce qui te passe par la tête…. continue… ah, si tu avais plus de style, toi tu serais la nouvelle Virginia Woolf…Woof woof.

Aubergine, parmesan, mozza, tomate, basilic, au four.

Clipboard01 Pour deux personnes:

Pour la sauce tomate:   1 tomate, huile d’olive, un peu de piment, un peu d’ail, sel,  poivre, et un peu de sucre si les tomates sont fadasses. Dosage des ingrédients à faire au feeling.

Pour la suite: 1 aubergine, une boule de mozza, du parmesan, du basilic

C’est super simple. Tu commences par la sauce tomate. Dans une poêle: tu fais chauffer l’huile d’olive, tu mets l’ail, le piment et la tomate en morceaux, sel poivre. Quand c’est fondu on goûte et on peut rajouter un petit peu de sucre. Mixer la sauce (ou pas).

Tu coupes les aubergines en tranches pour les faire griller, doucement quand même, dans une grande poêle avec de l’huile d’olive.

Tu garnis le fond du plat d’une fine couche de sauce tomate. Tu déposes joliment quelques tranches d’aubergine, sel-poivre, tranches de mozza.

Tu recommences: tranches d’aubergine, sel, poivre, mozza… jusqu’à écoulement du stock.

Tu déchires un bon paquet de feuilles de basilic, tu éparpilles sur le plat, ensuite tu renifles tes doigts.  Selon l’humeur, tu peux aussi déposer délicatement les feuilles entières.

Tu râpes généreusement le parmesan et hop au four, 180°, 40 minutes. A vue de nez.

Servir avec du jambon sec et un salade verte. Basta. Délicieux!

Publicités

3 Commentaires

  1. mirbreizh

    cela me semble très bien ,
    je vais le faire pour mes amis qui arrivent ces jours ci ;
    je mettrai le basilic après la cuisson car celle ci altère le gout ,non?

  2. Vas-y c’est super bon. Bien vu pour le basilic.

  3. mirbreizh

    yes,
    PROFITONS!
    du bon ,
    dans l’allègresse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :